Accueil | Albums | Biographies | Photos | Audio | Contact
LeDUO | Perrine Mansuy | François Cordas

 

 

Evitant tout effet de mode, LeDUO n'aime ni le spectaculaire ni le sensationnalisme. Quelque chose semble s'arrêter, se suspendre quand joue LeDUO. Ce quelque chose qui nous touche profondément l'âme n'est ni le fruit du hasard, ni la résultante d'une stratégie mûrement élaborée. Si leur musique résonne d'une si tendre, si douce et si essentielle complicité, c'est bel et bien parce que le sensible s'est invité à leur table.

Tout commence il y a une dizaine d'années dans un club de Saint-Rémy-de-Provence. François joue avec le trio de Patrick Favre. Perrine est spectatrice. Quelques jours après naît LeDUO. Il est des évidences qui se passent de commentaires : ces deux-là devaient se rencontrer…

 

LeDUO


LeDUO et Alan Douglas


LeDUO : Perrine Mansuy et François Cordas

 

Mais l'art du duo n'est pas chose facile, LeDUO l'apprend et travaille sans relâche. LeDUO commence à jouer en club ; standards, compositions personnelles s'enchaînent. A l'un des anniversaires de François, Perrine lui offre Money Jungle de Duke Ellington, Charles Mingus et Max Roach, un disque produit par un certain…Alan Douglas.

Pendant deux années, Perrine et François vont se retrouver au sein du quartet Maneggio. Un titre se détache nettement du premier disque du quartet : Le long du chemin, joué en duo, confirme la sensibilité des deux jeunes musiciens. C'est ce thème, composé par François sous l'influence du Money Jungle de Duke Ellington, qui sera choisi par Fréquence Jazz pour la compilation " Jazz in Marseille ".

 


Alan Douglas dénichera ce CD en aidant un vendeur à le replacer dans les linéaires. Le hasard est troublant n'est-ce pas ?

Quelques jours plus tard, Perrine reçoit un coup de téléphone d'Alan Douglas qui désire rencontrer LeDUO. " Alan avait l'air déterminé, c'était assez surréaliste mais ça tombait bien car on voulait enregistrer en duo ", explique François. Le projet du producteur porte sur une nouvelle collection d'albums dédiée aux plus grands compositeurs-interprètes français. Jacques Brel et Charles Aznavour seront les premiers de la série.

Emballé et enthousiaste, LeDUO relève le défi. Tout s'enchaînera assez vite : choix des chansons, arrangements, enregistrement. LeDUO ne tarit pas d'éloge sur son producteur : " Alan Douglas est quelqu'un de diplomate ", affirme Perrine, " c'est un gentleman ", rajoute François.

Aujourd'hui, ces disques sont là, qui témoignent de la belle et profonde humanité des deux chanteurs. LeDUO, quant à lui, y affirme son admirable générosité.

Luc Bouquet


LeDUO en studio